J'ai pas envie de repartir.

dimanche, octobre 02, 2016


Je crois que c'est la première fois que je l'admets vraiment. Comme ça, de but en blanc.

La première année de mon retour a été difficile, je me suis posée un milliard de questions, parfois j'avais envie de pleurer parce que je m'en voulais de me mettre toujours dans des situations compliquées et un peu risquées. Des situations qui m'épuisent émotionnellement. Des situations qui quelque fois me dépassent. Tiens, peut-être bien que je suis une fada du dépassement de soi.

Et puis j'ai décidé de me faire confiance, de laisser du temps au temps comme on dit, j'ai enterré cette nostalgie qui me collait à la peau et j'ai fini par accepter ma nouvelle vie en France. C'est à partir de là que j'ai commencé à m'épanouir. Maintenant, je me sens bien, j'arrive à penser à mes années à l'étranger sans avoir un trop gros pincement au coeur, même si il est toujours là et qu'il le sera toujours. Comme un vieux chagrin d'amour.

Alors oui, ça ne m'empêche pas d'évoquer le Canada au moins dix une fois par jour (dites les amis, ça ne vous ennuie pas trop j'espère ?), de poster des liens sur ma page FB, de bien rire devant les Talk Shows américains (#JimmyFallonForever), d'avoir sauté de joie quand Justin Trudeau est devenu le Premier Ministre au Canada, de suivre les élections présidentielles aux Etats-Unis et de lever les yeux au ciel quand j'entends les discours pas du tout jolis de Trump. Mais ça c'est pas grave, en fait c'est normal, par la force des choses je suis devenue un peu nord-américaine. C'est mon nouveau moi, celui que j'ai façonné durant ces dix années d'expatriation.

Aujourd'hui j'ai envie de te crier que ça va, t'inquiète pas. Je voudrais t'énumérer toutes les raisons qui font que j'ai pas envie de repartir mais ça serait long à faire ce qui est bon signe quand même. Pis je manque un peu de temps parce que j'ai la tête dans les projets, oui, y a un tas de trucs cools qui se passent à Reims et je suis super contente d'en faire parti t'imagines même pas.
Et à dire vrai, je suis la première surprise, je ne pensais pas qu'autant de choses chouettes pouvaient m'arriver ici.


Enfin, voilà, ça fait deux ans que j'ai posé mes bagages à Reims. Deux ans que ma vie a pris une jolie tournure même si elle est différente de là-bas. Deux ans qui finalement, ont passé très vite. 




10 commentaires

  1. Il est cool ton article ! Je suis bien contente que tu te sentes bien parmi nous :))

    RépondreSupprimer
  2. Tant mieux si tu arrives a trouver un nouvel equilibre et a t'epanouir a Reims :) Ces 10 annees feront toujours partie de toi, donc je comprends tes sentiments.
    Et je me suis reconnue la dedans "Tiens, peut-être bien que je suis une fada du dépassement de soi." haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était important que je le retrouve :)
      Contente de ne pas être la seule à aimer les défis !

      Supprimer
  3. Bonjour,

    J'ai vécu 12 ans à L'étranger, GB, Espagne et USA, je suis rentrée à Reims en janvier 2012. Et, j'avoue que c'est très dur de se réadapter à la vie et mentalité rémoise. Rêvez-vous de repartir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce n'est pas facile, ça demande beaucoup de temps et de patience. Pour le moment, je ne me vois pas repartir mais on ne sait jamais dans la vie !

      Supprimer
  4. Aaaah les projets, du moment qu'on en a, je pense que peu importe où nous sommes on trouverais le positif de toute situation :) Alors bonne continuation dans tes projets et merci de me faire voir Reims d'un autre oeil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie ! C'est vrai que c'est super important d'avoir des projets, en tout cas moi, ça me booste :)
      Bonne continuation à toi !

      Supprimer

Rechercher dans ce blog

where to find me

Le blabla de Jasmin © . QUINN CREATIVES .